L'assurance maladie des travailleurs frontaliers sur Suisse.

En travaillant sur Suisse et en résidant en France, vous êtes considéré comme travailleur frontalier. Afin de couvrir vos soins médicaux, hospitaliers… vous devez souscrire une assurance. Savez-vous comment cela fonctionne ?

Le droit d’option, qu’est-ce que c’est ?

En tant  que nouveau travailleur frontalier sur Suisse, vous avez 3 mois pour choisir votre Assurance maladie.  Vous pouvez vous inscrire :

  • au régime français du dispositif frontalier CMU c’est à dire la Sécurité sociale française ou,
  • au régime suisse de la LAMAL qui correspond au régime obligatoire Suisse.

Attention passé ce délai de 3 mois, vous serez automatiquement inscrit à la LAMAL (le régime obligatoire Suisse).

Est-il possible de changer de caisse ?

Le choix d’option est définitif sauf si votre activité cesse et que vous avez des droits au chômage en France, ou si vous reprenez une activité sur Suisse, vous pourrez alors à nouveau faire valoir votre droit d’option.

Au moment de votre retraite, vous avez la possibilité soit de conserver, soit de modifier votre caisse donc de choisir entre le régime Français ou le régime Suisse.

Frontalier

Comment choisir entre le dispositif frontalier CMU et la LAMAL ?

Pour choisir votre caisse d’Assurance maladie et votre contrat de complémentaire santé, il est intéressant de faire un point sur votre situation personnelle et financière. Quelle est votre situation familiale ? Célibataire, en couple, avec ou sans enfants. Quels sont vos revenus ? Où irez-vous vous faire soigner, en France ou sur Suisse ?

Si vous souhaitez faire le point sur votre situation, avoir un devis pour votre complémentaire santé contactez l’un de nos conseillers. 

Pour optimiser le traitement et le suivi de votre demande
vous allez être redirigé vers le site Ameli.


OK

Jusqu’à 3 mois offerts sur votre complémentaire santé

En ce moment, Adréa vous offre jusqu’à 3 mois de cotisation sur votre complémentaire santé. Profitez-en !

Offre valable pour toute souscription d’une complémentaire santé jusqu’au 31 décembre 2018.

Voir les conditions de l’offre OK