La Sécurité sociale, ça fonctionne comment ?

La Sécurité sociale a été créée en 1945. Grâce à elle, chacun bénéficie d’une protection sociale et est protégé tout au long de sa vie. Mais protégé pour quoi ? Et bien, pour les risques liés à la santé, la famille, la vieillesse, le logement, l’emploi, la pauvreté, la dépendance.

Qu'est ce que la Sécurité sociale ?

En un peu plus de 70 ans, la Sécurité sociale a évolué dans le but d’apporter une meilleure protection à ces bénéficiaires. L’espérance de vie s’est allongée, les Français vivent mieux et plus longtemps.

La Sécurité Sociale fournit aux individus la couverture de base pour les risques liés à la maladie , la maternité, l'invalidité, l'incapacité et le décès, avec pour principes l'égalité d’accès aux soins, la qualité des soins et la solidarité ; aux accidents du travail et aux maladies professionnelles ; à la famille avec pour priorité l'accompagnement des familles, l’accueil du jeune enfant, l’accès au logement, la lutte contre la précarité et le handicap ; et enfin à la vieillesse (retraite, veuvage et perte d’autonomie).

En France, toute personne est affiliée à un régime de Sécurité sociale. C’est votre activité professionnelle qui détermine votre rattachement à un régime.

Comment connaitre son régime de base ?

  • Si vous êtes salarié, vous dépendez du régime général. La branche maladie, maternité et la branche accidents du travail et maladies professionnelles sont gérées par l'Assurance maladie. La CAF (Caisse d’allocations familiales) administre la branche famille. La branche vieillesse est gérée par la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse).
  • Si vous êtes commerçant, artisan ou encore professionnel libéral ou indépendant, vous êtes affilié à la Sécurité sociale des indépendants, anciennement RSI (Régime social des indépendants). Depuis le 1er janvier 2018, c'est le régime général qui reprend progressivement en charge le régime. Cette période transitoire va durer jusqu’à fin 2019. Pas d'inquiétudes à avoir, vous serez informé par votre caisse des évolutions.
  • Si vous exercez une activité d’exploitant ou de salarié agricole, vous êtes rattaché à la MSA (Mutuelle sociale agricole).
  • Vous êtes couvert par un régime spécial si vous ne dépendez pas du régime général ou si vous êtes par exemple clerc de notaire, employé des Mines, des industries électriques, agent de la SNCF, d’EDF-GDF...

Le financement de la protection sociale

Chaque année, les parlementaires votent la loi de financement de la Sécurité Sociale. Le financement de la Sécurité Sociale repose sur plusieurs sources.

La part la plus importante est représentée par les cotisations sociales qui sont prélevées sur les salaires. Une partie étant à la charge de l’employeur (cotisations patronales), l’autre du salarié (cotisations salariales). Aujourd’hui, elles représentent plus de 60% des recettes. Les cotisations salariales ont baissé depuis le 1er janvier 2018.

Les impôts et les autres contributions, avec notamment la CSG (Contribution sociale généralisée), représentent une autre source de financement. La CSG est notamment prélevée sur les salaires, les pensions de retraites, les allocations chômage, les placements financiers, etc… 

Rentrent également dans le financement les taxes sur l’alcool, le tabac, les activités polluantes ou encore sur les sodas [NDLR - ces boissons sont taxées en fonction de leur taux de sucre, pour lutter contre l’obésité].

Et enfin, les contributions publiques de l’Etat et des collectivités locales, ainsi que les autres ressources issues des produits financiers, ou de subventions...

Quelques dates clefs sur l'évolution de la Sécurité Sociale

infographie dates

Pour optimiser le traitement et le suivi de votre demande
vous allez être redirigé vers le site Ameli.


OK

Jusqu’à 3 mois offerts sur votre complémentaire santé

En ce moment, Adréa vous offre jusqu’à 3 mois de cotisation sur votre complémentaire santé. Profitez-en !

Offre valable pour toute souscription d’une complémentaire santé jusqu’au 31 décembre 2018.

Voir les conditions de l’offre OK