Prévoyance collective

Certaines conventions et accords collectifs peuvent soumettre l’entreprise à des obligations telles que le maintien de salaire en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité, ainsi que le versement d’un capital en cas de décès d’un salarié. 

ADRÉA Mutuelle vous propose une protection complète : pour répondre ou améliorer vos obligations conventionnelles ou mettre en place un régime de prévoyance collective. 

Une offre de prévoyance modulable

Gagnez en sérénité avec Prévoyance entreprises

ADRÉA Mutuelle vous propose une offre de prévoyance, adaptée au besoin de votre entreprise : pour les cadres (obligation légale a minima 1,5% T1 ou possibilité d’opter pour un régime amélioré), les TPE, les PME ou pour les plus grandes entreprises (étude personnalisée).

Quelle que soit la taille de votre entreprise, notre offre s’adapte à vos besoins pour  bien protéger vos salariés en cas d’arrêt de travail, d’invalidité, de décès…

 

A lire : Aborder la Prévoyance Entreprise en 10 questions/réponses

PREVOYANCE COLLECTIVE

Découvrez notre offre de prévoyance collective pour des salariés bien protégés en cas d’arrêt de travail, d’invalidité, de décès...

Demander un devis Découvrir nos produits

Loi de mensualisation :

comment financer les obligations de l’employeur

La loi du 19 janvier 1978 - dite de mensualisation oblige tout employeur à maintenir le revenu de ses salariés en arrêt ou accident de travail, durant une période liée à l’ancienneté de chaque salarié. Ce maintien de salaire par l’employeur complète la part d’indemnités journalières versée par la Sécurité sociale. Pour vous aider à répondre à cette obligation, ADRÉA Mutuelle vous propose une offre dédiée à la loi de Mensualisation pour bien maîtrisé ce risque.

LOI DE MENSUALISATION

Découvrez l’offre loi de Mensualisation pour financer le maintien d’une partie de la rémunération de vos salariés en cas d’arrêt ou d’accident de travail.

En savoir plus Demander un devis

Pour optimiser le traitement et le suivi de votre demande
vous allez être redirigé vers le site Ameli.


OK